dimanche 30 juin 2013

Mon Pilat! La Vallée de la Déome

Je ne sais comment présenter la vallée de la Déome tant elle est contrastée. Bordée à la fois par les départements de la Haute-Loire et de l'Ardèche c'est un extraordinaire mélange des paysages auvergnats et méridionaux, entre le haut et le bas de la vallée, entre l'adret et l'ubac! C'est probablement un des secteurs les moins courus et les moins connus du Pilat mais toutefois l'un des plus beaux.

La Déome est l’essence même du massif, à la fois discrète mais étonnamment contrastée pour qui sait ouvrir les yeux!

La Déome à un affluent important, le Ternay, qui prend sa source au pied du col de l’Œillon, le point de confluence se trouvant en Ardèche au sud de Saint Marcel les Annonay. Peu avant celui-ci, fut bâti à la fin du XIXéme siècle un barrage destiné à alimenter en eau la ville d'Annonay et la florissante industrie papetière locale.



Ce plan d'eau est un lieu de balade bien agréable, en faire le tour est possible. Au nord-est du lac le petit village d'Eteize est bordé de "Sucs" à la géologie surprenante. Celle-ci nous offre des paysages de pinèdes et prairie à l'herbe sèche et grise que l'on n'imaginerait pas trouver ici.




En remontant la vallée du Ternay nous arrivons à Saint Julien Molin-Molette, village de potiers, où l'on peut admirer de longues battisses de pierres, anciens ateliers de moulinage.

Au dessus de St Julien se trouve le pays des croquants et des croquantes: Colombier. Ne me demandez pas pourquoi les habitants de ce petit village s’appellent ainsi, mais je doute fort que Brassens y soit pour quelque chose. Colombier est célèbre pour son site mégalithique, probablement le plus connu du Pilat le Menhir du Flat. Il faut seulement une dizaine de minutes pour rejoindre à pied le menhir depuis le centre du village. Toutefois se limiter à cette seule visite serait pénalisant pour Colombier. Les alentours du village sont une merveille de nature et un patrimoine rural de toute beauté. Pour ne rien gâcher, les jours de beau temps la chaine des Alpes s'étend majestueuse sous vos yeux!



Du coté de la Versanne, il existe un autre secteur bien connu du Pilat de la Déome à savoir la grotte Sarazinne. Il faut un bon quart d'heure depuis la Croix Fayard pour s'y rendre à travers une superbe hêtraie. La grotte en elle même n'a pas beaucoup d’intérêt, comme toutes les grottes pilatoises il s'agit plutôt d'un abris sous roche. Par contre elle domine la vallée et offre un beau panorama sur celle-ci.


Si vous n'êtes pas adeptes de la marche, tout l'adret de la vallée regorge de petites routes et de petits hameaux aux fermes traditionnelles magnifiques.

Coté ubac, la plus belle forêt du Pilat s'étale. La forêt de Taillard est une vaste sapinière qui s’étire sur les trois départements de la Loire, de l'Ardèche et la Haute Loire, de 750 à 1387 mètres d'altitude au Grand Felletin. Cette futaie jardinée gérée par l'ONF est un petit coin de paradis pour la chouette de tengmalm ou le pic noir. J'y est même vu quelques pieds de grandes gentianes jaunes.


En hiver c'est un superbe terrain de jeux pour les amateurs de ski nordique et de raquette à neige, en été c'est un secteur très agréables pour s’extirper de la chaleur caniculaire du piémont rhodanien, où l'on peut facilement pratiquer toutes sortes de randonnées aussi bien à pied, à cheval ou à VTT. Pour les adeptes du grand frisson, on peut s'y exercer à d'autres activités, plus....aériennes.


Maintenant si, vous préférez une petite sieste, couché dans l'herbe à l'ombre d'un arbre, allez donc faire un tour du coté de la Maison dans la Nature, l'endroit est particulièrement bucolique!

 

Outre les magnifiques fermes, il existe quelques vielles pierres dans la vallée de la Déome qui sont intéressantes de par le lieux où elles se situent, l'histoire qu'elles évoquent, ou tout simplement leur reconversion actuelle.
Les ruines de Montchal et d'Argental, la maison du Chatelet à Bourg-Argental ou le château de Bobigneux à St Sauveur en Rue, sont les plus célèbres. Il existe aussi comme dans tout le massifs du Pilat, de superbes croix aux carrefours des chemins ou aux passages des cols.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire