jeudi 6 octobre 2011

Tembaïn

Bonjour

Il y a dans la vie, du modeste randonneur que je suis, des randonnées ou même de simples balades qui resteront à jamais gravées dans ma mémoire, si toutefois la maladie découverte par Alois Alzheimer veut bien m'épargner!
Ces marches m'ont marqué, parque ce que j'y ai vécu quelque chose de bien particulier, une émotion, qui tel un tatouage cérébral a imprégné de manière indélébile le cortex de mon humble cerveau.
Ce qui est assez paradoxale dans ces randos c'est que l'émotion qui a suscité ce "gravage" n'a pas toujours la même origine. Parfois c'est lié à l'effort physique fourni , parfois aux conditions météo, au froid, au vent, à la chaleur... d'autres fois c'est "la trouille" d'un passage délicat ou tout simplement l'état d'esprit dans lequel je me trouvais à ce moment là,  comme lorsque j'ai pris le départ de la randonnée de l'examen probatoire pour devenir Accompagnateur en  Montagne, l'enjeu étant suffisamment important pour avoir le coup de tampon fatidique ;-)
Toutefois, la plupart du temps cette émotion est tout simplement liée à la beauté d'un site grandiose, découvert au détours du sentier,  au passage d'un col ou plus simplement à l'orée d'un bois que seul la montagne peu nous offrir.
Le but de cet article est donc de vous faire découvrir quelques uns de ces petits périples gravés dans mon esprit, ces  "randonnées d'anthologies".


Pour commencer une petite, mais toute petite balade.
Nous sommes le 28 octobre 2004 au sud de la Tunisie à Tembaïn, là ou commence le Grand Erg Oriental.  6h00, le jour se lève. Nous grimpons, Fabienne, mon épouse et moi, sur le petit Gafas au pied duquel nous avons bivouaqué.
De ce petit sommet qui nous aura couté environ 15 minute d'effort, le vrai désert s'étant à nos pieds à perte de vue. A l'Est le soleil se lève. Le sud et l'ouest sont un peu nuageux mais ces petits altocumulus se teintent rapidement du rose incandescent des premiers rayons de notre étoile. Les dunes prennent alors des teintes de pomelos, et de saumon.... un spectacle somptueux!
Les couleurs rosées de ce petit matin d'automne sont désormais gravées au plus profond de ma petite tête.
Voilà une petite balade toute simple, mais qui restera inscrite dans mon petit recueil mémoriel des rando d'anthologie (+ de photos: )


Aucun commentaire:

Publier un commentaire